Aménager un plancher isolé dans les combles

Matériaux

Retrouvez les matériaux dont vous avez besoin sur le site Gedimat

Outils

Retrouvez les outils dont vous avez besoin sur le site Gedimat

Découvrez les produits de notre partenaire

ID_WEBOTHEQUE_IMAGE_VISUELLOGO

Lorsque la place le permet, isoler un plancher de comble perdu est un moyen efficace pour bénéficier d’une protection thermique performante. En ajoutant un nouveau plancher par dessus, on dispose d'un comble de stockage. La technique utilisée ici consiste à créer des caissons qui recevront l'isolant et sur lesquels sera posé le nouveau plancher.

Le système du caisson

a gauche
Voir l'image en grand
Vue en coupe du plancher du grenier

Cette technique permet en effet de conserver une fonction utilitaire au volume du comble situé du mauvais côté de l’isolation, surchauffé en été et gelé en hiver. La seule contrainte est de disposer d’un plancher existant compatible avec le surplancher et, surtout, avec la charge de ce qui sera stocké dessus. Cela exclut, par exemple, les fermettes industrielles des constructions récentes. Il faut aussi que ce plancher soit en bon état,. Le système du caisson consiste à mettre en place de grands longerons constitués de planches posées sur chant. L’épaisseur de celles-ci, 22 mm, par exemple, importe peu à condition de pouvoir visser les panneaux du plancher ajouté.

Une échelle au sol

Leur largeur dépend de la nature de l’isolant thermique et de son épaisseur. Ces longerons sont assemblés en échelles grâce à des entretoises intermédiaires. Celles-ci sont décalées de manière à permettre un vissage direct face contre chant. L’épaisseur de l’isolation est nécessairement limitée par la hauteur des caissons. Il s’agit ici de panneaux de chanvre semi-rigides. Un isolant en vrac convient également. L’astuce : des panneaux rigides sous les caissons, une première isolation, réalisée à partir de panneaux rigides incompressibles, en polystyrène extrudé, par exemple. Cela permet d’augmenter l’épaisseur et de disposer d’une isolation mixte.

a gauche

Il ne doit y avoir aucune boîte de raccordement à l’intérieur du plancher, sauf si vous installez une trappe de visite.

Utilité du pare-vapeur

a gauche

Des panneaux rainés bouvetés ne rendent pas obligatoire la mise en place d’un pare-vapeur. Ce dernier est nécessaire dans toutes les autres configurations. La dimension des caissons est adaptée en fonction de celle des panneaux de planchers. En effet, ces derniers doivent reposer sur au moins trois traverses dans le sens de la longueur et il ne doit pas y avoir de raccordement entre deux panneaux au milieu d’un caisson. Les réseaux, électriques notamment, peuvent circuler au-dessus du nouveau plancher, voire dans les caissons, à condition, évidemment, de ne pas les écraser. Le plus simple est de les placer sous gaine et de les faire transiter au travers de trous percés dans les longerons. Attention, il ne doit y avoir aucune boîte de raccordement à l’intérieur du plancher, sauf si vous installez une trappe de visite.

La pose en vidéo

a gauche

L'aménagement en neuf étapes

a gauche
2020 - Pages : 126-127-128 - Aménager un grenier de stockage

Le plancher du grenier est vérifié et dépoussiéré. Un écran pare-vapeur est déroulé, avec 10 cm de recouvrement entre les lés.

Les caissons se composent de longerons parallèles, reliés par des entretoises vissées perpendiculairement.

Un gabarit permet de régler l’écartement des entretoises. Les caissons sont disposés au sol et ne sont pas vissés dans le plancher.

Chaque longeron se partage entre deux rangées de caissons. Les aboutages sont solidarisés par des vis longues plantées en biais.

Les découpes sont réalisées à la scie sauteuse, à la scie circulaire ou à la scie à onglet. La sciure est régulièrement évacuée pour maintenir le chantier propre.

Le rouleau d’isolant semi rigide est recoupé à la longueur des caissons majorée d’un centimètre de manière à le coincer dans son logement.

La périphérie du plancher est isolée en bourrant de la laine entre le caisson et le mur, tout en veillant à faire remonter le pare-vapeur contre ce dernier.

Les panneaux OSB du nouveau plancher sont mis en place perpendiculairement au sens des longerons sur lesquels ils sont vissés.

Les alignements sont régulièrement vérifiés. Les rangs sont décalés d’un tiers de longueur de panneau minimum. Ces derniers sont recoupés sur mesure en périphérie.

Les points-clés

a gauche
Voir l'image en grand

Sur mesure
Un gabarit sur mesure assemblé avec quelques tasseaux permet de répartir régulièrement les traverses entre les longerons.

Un cadre suspendu
Des cales débordantes placées aux angles permettent de poser ce cadre entre les deux longerons.

Ursa Terra - L'isolation pour un confort durable